Le corps a ses raisons – 2ème partie

Dans la première partie de ce long article, je t’ai exposé ami lecteur les principes de défense fondamentaux des êtres vivants. Voyons à présent de façon plus directe comment cela fonctionne pour nous autres êtres humains. L’être humain, lorsqu’il est confronté à une agression ou un conflit, ne va pas en premier lieu réfléchir à la meilleure solution. Sa première réaction sera corporelle, et même un nouveau-né va adapter son comportement de la façon la plus biologiquement tenable. Prenons l’exemple…

En lire plus …

Le corps a ses raisons – 1ère partie

Souvent j’entends de la part de mes patients, surtout ceux qui ont déjà pratiqué d’autres thérapies auparavant et qui ont une longue pratique du travail intérieur : « Mais comment se fait-il que je sois encore empêtré dans ces histoires alors que sincèrement je pense avoir bien compris ce qui se joue ? » Voilà une question extrêmement intéressante. En thérapie psycho-corporelle, la compréhension a peu de place dans le processus de guérison, ce qui compte c’est l’intégration, c’est-à-dire la réappropriation par le corps…

En lire plus …

« Drain me deeper, drain me true… »

Ami lecteur, je te l’avais promis dans un article précédent (L’Art de Toucher), je vais te parler du Deep Draining, Draînage Profond en français, mais le terme ne s’impose pas vraiment, et l’on garde encore volontiers l’appellation anglaise. C’est à la fois une technique de massage, une approche globale de la personne, et une vision de l’action du thérapeute. Tout a commencé en Norvège, au milieu du XXème siècle. Aadel Bulow-Hansen, physiothérapeute de son état, développe une technique de massage…

En lire plus …

En quête de sens

Il y a quelques mois de cela, à propos de la quête de sens, j’écrivais ceci : « C’est l’un des grands maux de notre temps. La perte de sens est une tragédie de la civilisation. La perte de contact avec un principe supérieur essentiel perceptible au-delà de la conscience individuelle a ôté toute valeur aux traditions, aux mythes, autant de points de repères permettant à l’individu de se sentir relié à l’Humanité et de façon plus générale à l’ensemble des manifestations…

En lire plus …

Stage : Initiation au toucher bienveillant et au massage des enfants

Date : 1er et 2 avril 2017 – 10h-18h30 Lieu : 45, rue Abbé Grégoire – Grenoble Stage de 1 journée + 1 journée d’approfondissement destiné aux parents de jeunes enfants. Animé par Christophe OBRACZKA.   Le massage, et par extension le toucher en général, sont certainement les remèdes les plus efficaces contre les grands maux de notre société que sont le stress, la dépression, l’angoisse, le sentiment de solitude. Mais toucher c’est d’abord entrer en contact, s’ouvrir à l’autre…

En lire plus …

Plaidoyer pour la dépression

La dépression est généralement perçue comme une maladie, au mieux comme un passage difficile dont il faut sortir au plus vite. Elle se définit comme une combinaison de symptômes tels que : Une tristesse continue Des larmes qui viennent sans raison immédiate Une perte d’intérêt et de plaisir Des idées de mort ou de suicide Une fatigue continue qui peut aller jusqu’à une sensation d’épuisement Des troubles du sommeil (insomnies) Des difficultés d’attention, de concentration et de mémoire La dépression peut…

En lire plus …

L’art de toucher

Il y a encore peu de temps je pensais que l’essentiel de ma pratique se basait sur le massage. En fait, l’essentiel de ma pratique est basée sur le toucher. C’est un champ bien plus vaste, qui englobe tellement de ce qui se passe en séance que je n’avais jamais pris le recul nécessaire pour le réaliser pleinement. J’aime beaucoup partir d’une expression du langage courant pour illustrer mes propos. Alors, voyons d’un peu plus près celle-ci : « ça me…

En lire plus …

Le psychopéristaltisme, un bien précieux

Normalement, la gestion des émotions devrait être simple : je ressens une émotion, je l’exprime, et voilà. Le problème c’est que quand on vit en société ce n’est pas toujours possible. Il faut respecter un consensus pour que l’expression des émotions de l’un n’agresse pas l’autre. On est donc obligé de retenir ces émotions. Mais alors, pour en faire quoi ? Il faut bien que l’énergie de l’émotion s’évacue ou se transforme. Heureusement nous disposons en nous d’un énorme digesteur d’émotions : notre…

En lire plus …

Le corps à livre ouvert

Une part fondamentale de la pratique du thérapeute psycho-corporel consiste à percevoir et interpréter le langage corporel du patient. C’est un art délicat, qui demande une solide expérience et un travail personnel approfondi. Lorsqu’un patient se présente, la première impression est particulièrement riche d’enseignement ; c’est toutefois le signe le plus délicat à appréhender. En effet, ce qu’apporte le patient fera inévitablement écho à ma propre histoire, ma façon de le percevoir et d’y réagir en sera affectée. C’est pourquoi il…

En lire plus …

4 minutes de regard…

« Il y a vingt ans, le psychologue américain Arthur Aron démontrait qu’un rapprochement s’opérait entre deux inconnus s’ils se regardaient quatre minutes dans les yeux. Partant de là, Amnesty International a réalisé un film d’expérimentation pour rappeler, particulièrement en ces temps qui semblent dominés par les conflits et la division, que voir le monde à travers les yeux d’une autre personne est toujours bénéfique. Ce film, “Look Beyond Borders”, produit à Berlin, part d’une rencontre symbolique d’Européens avec des réfugiés…

En lire plus …